Year of the Rabbit revient sur Channel 4 pour une deuxième série



noah le stand des baisers 2

Channel 4 reviendra dans le Londres victorien pour une deuxième série de Year of the Rabbit.

Publicité

Le détective Rabbit (Matt Berry), son malheureux partenaire Strauss (Freddie Fox) et la première policière du pays Mabel (Susan Wokoma) seront également de retour pour lutter contre le crime dans l'est de Londres.





  • L'année du lapin de Matt Berry est une bête étrange mais drôle

Matt Berry a déclaré: J'ai hâte que l'inspecteur Rabbit revienne sur nos écrans pour lutter contre le crime dans le passé. Cette fois, il fera face à toutes sortes de forces surnaturelles, y compris la famille royale ! Le Londres victorien en est actuellement à sa place.

Fiona McDermott, responsable de la comédie à Channel 4, a ajouté : Year of the Rabbit est l'une des comédies les plus glorieuses, audacieuses et audacieuses de la télévision, réalisée par une distribution et une équipe fantastiques qui savourent chaque détail. Nous sommes ravis de l'accueillir à nouveau. Voici des câpres plus absurdes dans les entrailles sombres du Londres victorien.

Les six nouveaux épisodes seront écrits par Matt Berry avec Andy Riley et Kevin Cecil (Veep, Black Books) et réalisés par Andrew Chaplin.
La première série – diffusée en 2019 – s'est terminée par un indice sur l'avenir possible de la série, avec une figure énigmatique (jouée, dans un caméo surprise, par Jemaine Clement) révélant que Rabbit (Matt Berry) et sa bande avaient attiré l'attention de la reine , qui avait une tâche particulière en tête pour eux.

the order saison 2 netflix date de sortie
Publicité

La méchante en chef de l'émission, Lydia de Keeley Hawes, a également échappé à la justice dans le dernier épisode, avec Cecil précédemment dit Espion numérique qu'il y avait des plans en place pour la ramener à un moment donné dans le futur.
Nous ne savons pas encore combien et à quel titre, car nous ne l'avons pas encore écrit, a-t-il ajouté. Mais c'est bien d'avoir [cette option]. Nous tuons pas mal de gens et nous ne voulons pas que tout le monde soit mort !