Quelles sont les différences entre Les Misérables la comédie musicale et la nouvelle série télévisée de la BBC ?



La nouvelle adaptation de La BBC des Misérables est enfin arrivée à la télévision – mais quiconque s'attend à une version entièrement chantée et entièrement dansée de la comédie musicale à succès peut être un peu surpris par la série, qui est en fait une adaptation dramatique de l'original. 1862 Roman Les Mis écrit par Victor Hugo.

Publicité

En d'autres termes, il n'y a pas de chansons. Et en racontant l'histoire sur six épisodes d'une heure, le scénariste Andrew Davies a également choisi d'inclure des parties du roman qui ne sont mentionnées que dans la trame de fond de la comédie musicale plus courte, ce qui permet une expérience de visionnement légèrement différente.





  • Quand est-ce que Les Misérables passent à la télé ? Qui est dans le casting ? Pourquoi n'est-ce pas une comédie musicale ?
  • Voici la première bande-annonce des Misérables de la BBC
  • Restez à jour avec la newsletter RadioTimes.com

Dans cet esprit, nous avons pensé qu'il pourrait être utile de comparer cette nouvelle adaptation avec la comédie musicale, qui est probablement la version la plus célèbre de cette histoire, plutôt que le roman comparativement moins connu dont les deux œuvres ont été adaptées.

Mais d'abord, une note. De toute évidence, de nombreuses différences entre les deux adaptations proviennent du fait que Davies a tiré du matériel supplémentaire du roman original. L'intention ici n'est donc pas de suggérer quelles parties sont de nouveaux ajouts inventés par la BBC.

Au lieu de cela, nous examinerons chaque épisode pour voir quels éléments du livre l'adaptation télévisée a choisi d'inclure, par rapport aux parties que la comédie musicale (et par extension, le film de 2012) recherchait.

Et les différences sont assez intrigantes…


Épisode 6

Et maintenant, la fin est là – mais alors que nos héros affrontaient le rideau final, qu'est-ce que les fans de la comédie musicale Les Mis auraient vu pour la première fois ici ?



Une grande partie de l'action de ce dernier épisode est partagée avec la mise en scène, avec la mort de Gavroche survenant de la même manière (tourné en essayant de récupérer des munitions de rechange sur des soldats morts) et les étudiants révolutionnaires étant envahis par des soldats après l'effondrement de autres soulèvements.

La principale différence, cependant, est que cette adaptation télévisée va beaucoup plus loin dans la prise de conscience des étudiants que leur cause est désespérée. Dans la comédie musicale, ils s'en rendent compte assez tard dans le jeu et n'ont qu'une brève défense finale après avoir appris la vérité. Ici, ils apprennent que les autres barricades sont tombées vers le début de l'épisode et ont le temps de renvoyer chez eux tous ceux qui n'ont pas besoin d'être là, avant de se défendre dans une scène de bataille beaucoup plus étendue que ce que propose la musique.

En règle générale, il y a beaucoup plus d'action et de combats ici, comme on peut s'y attendre étant donné les limites de la mise en scène en direct.

Comme dans la comédie musicale, Valjean rejoint les élèves à la barricade, mais ici il le fait beaucoup plus tard dans le récit. Dans l'adaptation théâtrale, Valjean se présente la nuit précédant l'attaque finale, bien avant qu'il ne devienne clair, les choses sont désespérées pour les Amis de l'ABC, tandis que cette adaptation de la BBC lui permet de rejoindre la défense juste avant que les étudiants ne soient dépassés.

Ses motivations pour aller les voir diffèrent également dans la nouvelle adaptation télévisée, qui indique clairement que Valjean envisage d'assassiner Marius pour l'éloigner de Cosette. La comédie musicale Valjean a des motifs plus honorables.

Dans les deux versions de l'histoire, Valjean est autorisé à tuer Javert capturé, bien que pour des raisons légèrement différentes - dans la comédie musicale, il sauve Enjolras d'un tireur d'élite, ici il renforce la barricade - et à des moments différents. Dans la comédie musicale, il fait semblant de le tuer (au lieu de le libérer) assez peu de temps après son arrivée et bien avant l'attaque finale.

Ici, c'est au cœur des combats qu'il libère Javert – bien qu'à d'autres égards, l'interaction du couple soit très similaire à la comédie musicale. Dans le drame de la BBC, Javert de David Oyelowo note qu'une lame serait plus votre style quand il pense que Valjean est sur le point de se trancher la gorge. De même, dans la comédie musicale, l'une des paroles de Javert pendant cette scène est À quel point tu devrais tuer avec un couteau.

Après l'attaque des soldats, dans l'adaptation musicale et télévisée, Valjean s'échappe avec un Marius blessé à travers les égouts, où il rencontre Thénardier (bien que dans l'adaptation de la BBC, il aide Valjean et Marius à s'échapper, tandis que dans la version musicale il essaie juste de le braquer) avant d'être appréhendé par Javert à la sortie.

Ici, cependant, les deux adaptations prennent leur plus grande divergence. Dans la comédie musicale, Valjean persuade Javert de le laisser partir à nouveau, amenant Javert à remettre en question ses choix de vie et à se suicider – alors que dans la nouvelle adaptation d'Andrew Davies, Valjean EST en fait arrêté une fois de plus après avoir livré Marius à son grand-père.

La séquence suivante de Valjean et Javert dans la voiture, et la décision du policier de laisser son captif libre après l'avoir déposé chez lui pour un bref adieu à Cosette, n'apparaissent jamais dans la comédie musicale, ainsi que des scènes ultérieures de Javert retournant à la police gare de remettre son préavis avant de décider de mettre fin à ses jours.

De retour chez Marius, nous voyons plus de sa convalescence aux côtés de son grand-père repentant (comme indiqué à plusieurs reprises ci-dessous, la vie de famille de Marius n'est pas étoffée dans la comédie musicale), tandis que le cadre de l'une des chansons les plus célèbres des Misérables - Empty Chairs At Empty Tables, chanté lorsque Marius regarde tristement le vieux pub que lui et ses amis maintenant décédés avaient l'habitude de visiter – n'a pas d'équivalent ici.

La scène où Valjean révèle la vérité sur son passé criminel est subtilement différente dans l'adaptation télévisée par rapport à la comédie musicale. Sur scène, il explique ses démêlés avec la justice et Marius le supplie de rester, tandis que dans la version BBC Marius croit aussi avoir tué Javert (un mensonge que Valjean ne nie pas) et accepte plus froidement son exil.

La découverte de la vérité suit de la même manière dans les deux adaptations du roman de Victor Hugo, mais avec quelques différences significatives. Dans la comédie musicale, Thénardier et sa femme se présentent au mariage de Marius et Cosette, essayant de se frayer un chemin dans de l'argent en leur disant qu'ils avaient vu Valjean assassiner un jeune homme dans les égouts – en fait, le Marius inconscient, alertant lui qu'il doit en fait sa vie au beau-père de Cosette.

Mais dans cet épisode de l'adaptation télévisée, Thénardier livre le même message seul (sa femme est restée en prison après l'épisode cinq, vraisemblablement) quelques semaines après le mariage, alors que Marius et Cosette sont revenus de leur lune de miel.

L'effet – inspirer le couple à se précipiter aux côtés de Valjean, juste à temps pour sa mort – est le même de toute façon, bien que la mort de Valjean soit moins d'un autre monde ici. Dans la comédie musicale, il est accueilli par les spectres des amis révolutionnaires de la défunte Fantine et Marius, ce qui conduit à un refrain retentissant de Do You Hear the People Sing?

En revanche, l'adaptation télévisée se termine sur une note plus pessimiste, focalisant la caméra sur deux jeunes enfants des rues rencontrés dans un épisode précédent, ignorés par les passants qui mendient de la nourriture.

D'une certaine manière, ce dernier changement est révélateur des différences qui existent entre ces deux adaptations, qui concentrent toutes deux leur échelle sur des domaines différents, visent des tons différents (la version télévisée est un peu plus pessimiste) et aboutissent à différents, mais assez complémentaires, des versions de la même histoire de base.

acteur holidate

Les chansons m'ont quand même manqué jusqu'à la fin.


Épisode 5

L'épisode de cette semaine tourne autour d'un élément central de l'action de la comédie musicale, à savoir la tentative ratée de révolution des Amis de l'ABC (l'historique Rébellion de juin 1832) qui constitue la majorité de la seconde moitié de la production scénique.

Bien qu'une partie de la section barricade de l'histoire reste à conclure dans le dernier épisode du drame de la BBC, la façon dont elle se déroule ici est assez similaire à la comédie musicale (en particulier l'arrivée et la découverte de Javert par Gavroche), à ​​quelques exceptions près.

Notamment, la version de BBC TV détaille beaucoup plus le contexte historique de la levée des barricades, y compris des scènes des funérailles du général LaMarque et met l'accent sur les liens des étudiants avec d'autres parties intéressées (des commandants de l'armée sympathiques sont mentionnés) dans le soulèvement .

L'implication de Marius dans la révolution change également. Dans la comédie musicale, la nouvelle du départ de Cosette pour l'Angleterre l'inspire, comme ici, à rejoindre ses camarades à la barricade - mais dans la version scénique, elle est présentée comme lui croyant toujours à la cause, alors que la version télévisée du personnage déclare ouvertement c'est une façon pour lui de mourir et d'échapper à sa misère, sans trop se soucier de la politique. La menace de Marius de se faire exploser pour protéger la barricade alimente également cette différence, et ne se produit jamais dans la comédie musicale.

Ailleurs, le scénario de Marius a quelques autres différences. Comme cela a été mentionné au cours des semaines précédentes de cette rafle, les scènes impliquant le grand-père de Marius n'étaient pas incluses dans la comédie musicale (bien qu'il apparaît brièvement dans la comédie musicale du film), donc l'affrontement entre Gillenormond et son petit-fils est un changement.

La relation d'Eponine et Marius, quant à elle, évolue de manière assez similaire à celle de la comédie musicale, la fille de Thénardier aidant par inadvertance son amour non partagé à trouver Cosette, protégeant Valjean et Cosette en criant devant leurs portes lorsque son père essaie de les voler, puis en prenant un balle pour Marius sur la barricade.

S'il y a un changement, c'est dans l'amour d'Eponine pour Marius qui est plus explicite, et sa décision d'avertir Valjean de l'effraction considérée comme une tentative de séparer Marius et Cosette.

D'autres différences dans cet épisode incluent le père d'Eponine, dont le scénario de l'évasion de la prison n'a pas sa place dans la comédie musicale (où il ne va pas en prison en premier lieu). Dans les deux versions de l'histoire, cependant, il enrôle son gang pour essayer de voler Valjean pour être déjoué par Eponine (comme mentionné ci-dessus).

Le fils de Thénardier, Gavroche, quant à lui, joue un rôle intéressant. Bien que son implication dans la tentative de révolution soit cohérente avec la façon dont il apparaît dans la comédie musicale (ce qui en fait sa première apparition dans la série télévisée qui correspond à la version scénique), il convient de noter que son âge et son caractère ont été légèrement modifiés. Ce Gavroche est plus âgé que ce que le public a l'habitude de voir, et son attitude envers la mort et la violence est un peu troublante, marquant une rupture avec son homologue musical.

Il remplit cependant l'un des rôles clés du scénario dans les deux versions de l'histoire – remettre la lettre de Marius à Cosette via Valjean, ce qui incite l'ex-détenu à se diriger vers la barricade et à rencontrer l'homme qui courtise son adoptif. fille. Quant à savoir comment cela va se passer, eh bien, il ne reste qu'un épisode à découvrir…


Épisode 4

Après un peu d'absence, cet épisode voit Marius (maintenant joué par Josh O'Connor) rejoindre l'histoire, et il y a pas mal de différences avec la façon dont il est dépeint ici par rapport à la comédie musicale.

L'histoire continue de son père et de son grand-père n'est (comme indiqué ci-dessous) pas du tout incluse dans la comédie musicale, et d'autres scènes de cet épisode – y compris la rencontre de Marius avec les amis des révolutionnaires ABC et Eponine – se sont déjà produites au moment où nous le rencontrer dans la mise en scène.

Il convient également de noter que les opinions politiques de Marius sont subtilement différentes dans l'adaptation télévisée, s'inspirant une fois de plus du roman de Victor Hugo. Dans la comédie musicale, Marius est un membre payant des Amis de l'ABC, engagé dans leur cause de révolution et de démocratie pour le peuple.

Ici, en revanche, il commence l'épisode en royaliste et le termine en bonapartiste, tous deux des positions plus conservatrices que les révolutionnaires, dont il n'est pas vraiment un membre - plutôt un compagnon de corvée et de buveur, du moins pour l'instant. .

Et puis il y a Cosette (maintenant jouée par Ellie Bamber). Dans la comédie musicale, Marius voit pour la première fois Cosette alors qu'il distribue des tracts et qu'elle et Valjean essaient d'aider les pauvres, et il tombe instantanément amoureux. Ici, ils se rencontrent plutôt dans les jardins du Luxembourg à Paris, et construisent un lent flirt au fil de plusieurs rencontres.

La séquence où Marius découvre l'attaque prévue des Thenardier contre Valjean n'a pas non plus d'équivalent direct dans la comédie musicale, et le détail de l'intrigue selon lequel Marius a une dette envers Thenardier – croyant à tort qu'il a sauvé la vie de son père, alors qu'il ne faisait que voler. corps – est exclu de l'adaptation théâtrale.

Le scénario de Valjean et Cosette, quant à lui, comble également quelques lacunes laissées par la comédie musicale. Dans la continuité de la semaine dernière, cet épisode marque la fin de la vie du couple dans un couvent, avant de déménager dans une nouvelle maison de la rue Plumet. Dans la comédie musicale, nous retrouvons Valjean et Cosette alors qu'ils habitent déjà cette maison, laissant les années après son passage à l'auberge des Thénardier un mystère.

Les scènes de Cosette apprenant le vrai destin de sa mère, étant exposée à des condamnés (insultant par inadvertance Valjean dans le processus), essayant des robes et se battant avec Valjean n'apparaissent pas non plus dans la comédie musicale, ce qui est dommage car une section de relooking le ferait vraiment égayer l'Acte Cinq.

Pendant ce temps, les Thénardier ont également un peu plus d'histoire dans cet épisode. Leur tentative de chantage à Valjean alors qu'il vivait sous un faux nom (Jondrette) n'apparaît pas dans la comédie musicale, pas plus que la scène où Valjean combat leur gang à la Jason Statham.

Il y a une scène SIMILAIRE dans la comédie musicale, remarquez, qui les voit attaquer Valjean la première fois qu'ils le voient avant d'être arrêtés par Javert, mais cela progresse légèrement différemment.

Plus de détails superflus, notamment la vie dure d'Eponine, l'inclusion de ses frères et sœurs Azelma et Gavroche (la dramatisation de la BBC a ce dernier un Thénardier, contrairement à la comédie musicale) et la vie solitaire de Javert de David Oyelowo servent également à ajouter de nouvelles nuances à l'histoire par rapport au version musicale. Maintenant, avec seulement deux épisodes restants, il reste à voir combien de différences il nous reste à repérer…

Arnie Johnson

Épisode 3

Le troisième épisode de l'adaptation de la BBC est peut-être le plus bourré d'action à ce jour, ce qui signifie qu'il nous reste beaucoup de terrain à couvrir dans les différences musicales / télévisées.

Pour commencer, regardons Jean Valjean. Les aveux de Valjean et sa tentative réussie de libérer l'homme faussement accusé de ses crimes se déroulent plus ou moins comme sur scène, mais avec certains détails supplémentaires (les mouchards de la prison, comment Valjean convainc le juge et plus de détails sur l'homme pris pour lui) que ne rentre pas nécessairement dans l'adaptation théâtrale.

Cependant, le retour de Valjean à Montreiul-sur-Mer, déjà arrêté par Javert, est différent de la comédie musicale qui voit Valjean fuir le procès et rentrer chez lui pour revoir Fantine avant sa mort. Au lieu de cela, la version de la BBC montre Javert ramenant Valjean en ville pour lui faire honte devant les gens qui l'avaient autrefois respecté en tant que maire.

Dans la comédie musicale, Javert et Valjean s'affrontent ensuite à l'hôpital, puis Valjean s'échappe à nouveau – mais dans l'une des plus grandes différences de cet épisode, Valjean de Dominic West retourne en détention, renvoyé en prison à vie (quelque chose qui arrive aussi dans le roman original de Victor Hugo).

TV Valjean finit par s'échapper – mais dans la mise en scène, il ne retourne jamais en prison, s'enfuyant plutôt pour sauver Cosette et l'élever peu de temps après la mort de Fantine.

Dans l'adaptation de la BBC, il lui faut deux ans avant de trouver Cosette (nous les voyons en fait se rencontrer dans les bois ici, tandis que dans la comédie musicale qui se passe en coulisses), bien qu'il finisse par se rendre au pub des Thénardier, où leur cruauté envers la fille de Fantine est encore plus prononcé que sur scène.

Fait intéressant, dans le cadre de cette scène, l'adaptation télévisée comprend une photo de Cosette debout avec un balai surdimensionné qui peut s'inspirer d'une illustration similaire et bien connue du livre de Hugo, dont une partie sert également de logo de renommée internationale pour Les Misérables la comédie musicale – en d'autres termes, une belle connexion entre plusieurs versions de l'histoire.

1862 : Une scène des « Misérables » de Victor Hugo ; une Cosette en lambeaux et pieds nus balaie une cour inondée (Getty)

L'arrivée de Valjean et l'offre de 1 500 francs pour Cosette sont assez cohérentes dans toutes les versions de l'histoire, bien que la tentative de M. Thénardier de suivre Valjean et Cosette et de leur extorquer plus d'argent n'ait pas sa place dans la comédie musicale.

À la suite de cela, l'adaptation de la BBC voit Valjean et Cosette vivre heureux ensemble en France pendant un certain temps, avant que les actions d'un occupant local ne les obligent à fuir à nouveau et à se réfugier dans un couvent, où Valjean doit travailler comme jardinier.

Avec Javert sur la queue du couple, leurs actions sont drastiques – bien que contrairement au livre, la version BBC de l'histoire élimine le rôle de Fauchelevent, l'homme que Valjean a sauvé de l'écrasement par un chariot dans l'épisode deux, qui dans le livre aide les deux d'entre eux se réfugient au couvent (où Fauchelevent travaille déjà).

bob des pics jumeaux

En revanche, la comédie musicale saute essentiellement toute cette action après le sauvetage de Cosette par Valjean, ne reprenant que lorsqu'elle est adulte et que le couple vit dans une prospérité tranquille dans une grande maison.

À l'avenir, on ne sait pas si TV Les Mis va maintenant aller de l'avant pour rencontrer Marius plus âgé et montrer à Valjean / Cosette vivre cette belle vie à Paris, ou si nous continuerons à voir comment ils se sont retrouvés dans cette position en premier lieu – mais de toute façon, nous serons là pour sonner (ou au moins, examiner) les changements.


Épisode deux

Comme le premier volet (voir ci-dessous), le deuxième épisode de Davies continue d'ajouter un arrière-plan qui n'a été évoqué qu'en passant pendant la comédie musicale.

Par exemple, nous voyons un peu plus le père loyaliste de Marius (Henry Lloyd-Hughes) et sa mort, préfigurant peut-être les propres opinions politiques anti-establishment de Marius en tant que jeune homme, ainsi que la décision de Fantine (Lily Collins) de partir. sa fille aux soins des Thénardier (leur arrangement existe déjà au moment où nous rencontrons Fantine dans la comédie musicale) et l'élection de Valjean comme maire.

D'autres parties de l'histoire, quant à elles, se poursuivent comme nous les verrions sur scène. Comme dans la comédie musicale, Fantine perd son travail, vend ses cheveux et ses dents et se prostitue avant de s'en prendre à un homme cruel envers elle, provoquant sa quasi-arrestation par Javert (David Oyelowo) et son sauvetage par Jean Valjean (Dominic West) .

Cependant, la façon dont Fantine perd son emploi est décrite comme étant plus directement la faute de Valjean. Dans la comédie musicale, c'est en son absence qu'elle est licenciée par un contremaître cruel (dont elle a refusé les avances), et Valjean n'est vraiment coupable que de passivité et d'auto-implication. Ici, il licencie directement Fantine lorsque sa contremaîtresse l'accuse de leur avoir menti au sujet de son enfant, une conclusion tirée après une enquête que nous ne voyons pas dans la comédie musicale. Dans l'adaptation de la BBC, il est également suggéré qu'elle ne sait pas lire, avec un écrivain qui sert de médiateur dans ses communications avec les Thénardier.

L'interaction de Valjean et Javert se joue également légèrement différemment. Dans la comédie musicale, Javert ne soupçonne d'abord pas la véritable identité de Valjean lorsqu'il le rencontre en tant que maire Madeleine, ne commençant à la remettre en question que lorsqu'il le voit sauver quelqu'un écrasé par un chariot (montrant la force distinctive qu'il a affichée pendant son emprisonnement).

Cependant, dans l'adaptation de la BBC, Javert reconnaît presque immédiatement Valjean et le raille subtilement avec ce fait, espérant éventuellement le traduire en justice une fois qu'il aura trouvé plus de preuves. L'incident de la charrette, bien qu'ayant toujours lieu, constitue désormais un élément de cette preuve au lieu d'allumer les soupçons de Javert.

L'adaptation de la BBC (et Javert) se concentre sur Petit-Gervais – le petit garçon à qui Valjean a volé une pièce, qui apparaît également dans le livre – diffère également de la comédie musicale, qui voit principalement Javert désireux de traduire Valjean en justice pour avoir brisé son parole. Ici, il semble que le vol de la pièce de Petit-Gervais soit une grande partie de ce pour quoi Valjean serait arrêté.

Par la suite, la découverte de Javert qu'un autre homme doit être poursuivi pour les crimes de Valjean et l'angoisse de Valjean à ce sujet se déroule de la même manière que le scénario musical – bien que malheureusement, il n'y ait pas de grand monologue introspectif de West pour correspondre à la chanson Who Am I de la production scénique.

L'autre volet principal de l'épisode – la bonne introduction des Thénardier – sera également assez familière aux fans de la comédie musicale, bien qu'il y ait ici quelques détails subtils qui ne figurent pas dans l'adaptation scénique.

Par exemple, la plupart des enfants des Thénardier n'apparaissent pas dans la comédie musicale - Gavroche, leur fils, le fait, mais il n'est pas suggéré d'être lié à eux - l'adaptation de la BBC s'inspirant du livre pour inclure d'autres frères et sœurs aux côtés d'Eponine. (leur seul enfant vu dans la production théâtrale).

L'héroïsme de M. Thénardier à Waterloo ne se voit pas non plus dans la comédie musicale, aux côtés du côté plus dysfonctionnel et abusif du mariage des Thénardier que la version BBC présente.

Et non, il n'y a toujours pas de chansons. Passons à l'épisode trois !


Épisode un

Le premier épisode de cette nouvelle adaptation est presque entièrement séparé de l'action de la comédie musicale, choisissant souvent (peut-être consciemment) de couvrir le terrain uniquement évoqué rétrospectivement dans la version scénique.

Par exemple, la scène d'ouverture des suites de la bataille de Waterloo avec Thénardier (Adeel Akhtar) n'a pas sa place dans la comédie musicale, qui s'ouvre traditionnellement avec le temps de Jean Valjean dans une colonie pénitentiaire. Dans la comédie musicale, Thénardier apparaît bien plus tard, et selon Davies lui-même (écrivant dans le numéro de Noël du Radio Times) le personnage sera tissé tout au long de cette adaptation, comme il l'est dans le roman.

Dans la même scène, nous rencontrons également le colonel Baron Pontmercy (Henry Lloyd-Hughes, sur la photo), le père allié de Napoléon du personnage principal Marius. Pontmercy Snr n'est pas un personnage de la comédie musicale, et nous ne rencontrons jamais Marius comme un enfant comme nous le faisons ici - au lieu de cela, dans la production scénique qu'il a présenté à l'âge adulte lorsque l'action passe à 1832.

Comme dans cette nouvelle adaptation, Marius est élevé par son riche grand-père dans la comédie musicale (le personnage fait une courte apparition dans le film de 2012), mais la tension entre son père et son grand-père n'est pas un point d'histoire majeur.

Et les différences ne s'arrêtent pas à la famille Pontmercy. Fantine (Lily Collins), sans doute l'un des personnages les plus emblématiques de la comédie musicale, est présentée dans cette production comme étant déjà une mère, ayant donné naissance à sa fille Cosette quelque temps avant sa première apparition dans la section de l'histoire se déroulant en 1823.

L'histoire que nous voyons dans cet épisode – où elle est séduite puis abandonnée par un jeune homme aisé (Johnny Flynn) – n'est évoquée que rétrospectivement dans la comédie musicale, notamment dans la chanson la plus connue de Les Mis, I Dreamed a Dream. Elle chante:

Il a dormi un été à mes côtés
Il a rempli mes journées d'émerveillement sans fin
Il a pris mon enfance dans sa foulée
Mais il était parti quand l'automne est arrivé