Une chronologie des crimes de John Christie et de leur découverte – et les morceaux que Rillington Place a manqués



Juste au cas où vous pensiez que Rillington Place n'était pas assez sombre, l'épisode de ce soir du drame tueur en série de la BBC suit le point de vue de John 'Reg' Christie lui-même. Pas sa femme Ethel, pas son colocataire / homme de chute Timothy Evans – nous obtenons le récit graphique complet de The Rillington Place Stranger lui-même.

Publicité

Mais en plus d'être l'un des drames les plus choquants que vous verrez cette année, c'est aussi un drame qui laisse beaucoup de travail au public – en particulier avec ses sauts en avant réguliers à travers le temps.





Remplissez les blancs avec cette chronologie de la vie (vraiment horrible) de John Christie :

8 avril 1899 – John Reginald Halliday Christie est né à Northowram, un village tranquille du North Yorkshire

1907 – Christie voit le cercueil ouvert de son grand-père maternel. Il a dit plus tard qu'après cela, il n'avait jamais été effrayé par un cadavre et qu'ils avaient toujours eu une fascination pour lui.

Le vrai John Christie (date inconnue)

1916 – Christie s'engage dans l'armée à 17 ans et demi. Il est envoyé en France quelques mois avant la fin de la guerre et est pris dans une attaque au gaz moutarde. C'est cette attaque qui, selon Christie, l'a empêché de parler pendant trois ans et demi – une affirmation que beaucoup disent maintenant qu'il a exagérée.



Mai 10e 1920 - Christie épouse Ethel Simpson. Le couple a commencé un mariage malheureux à Sheffield – Christie souffre d'impuissance et visite régulièrement des prostituées. Des amis et des voisins racontent qu'elle reste avec lui par peur.

1920-21 - Rappelez-vous dans l'épisode un quand Ethel fait référence à une époque où Christie a été accusée à tort au bureau de poste ? Elle parlait de cela : au début de leur mariage, son mari a pris un emploi de facteur, mais a continué à purger trois mois de prison en 1921 pour avoir volé des centaines de livres de mandats postaux.

Pendant ce temps, Ethel fait une fausse couche.

1923 - Christie quitte Sheffield pour Londres. La raison n'est pas exactement connue, mais Christie lui-même a dit que c'était parce qu'Ethel avait une liaison.

Il a brièvement travaillé comme peintre à Manchester avant de déménager à Londres et de rejoindre la RAF en tant qu'aviateur non-gradé.

15 aoûte1924 - Christie est renvoyé de la RAF pour des raisons inconnues.

1924-33 - Christie mène une vie presque nomade autour de la capitale, ne s'installant jamais longtemps au même endroit et ne se faisant aucun ami. Il se livre souvent à des délits mineurs, comme le vol d'un vélo de 12 ans et une descente dans un bureau dans un cinéma.

1928 - John Christie commet son premier crime violent à notre connaissance. Il emménage brièvement avec Mme Maud Claude (et son fils écolier), mais les deux ont commencé à se disputer après que Christie ait refusé de trouver un emploi. Christie la frappera plus tard à l'arrière de la tête avec une batte de cricket.

Il a été reconnu coupable de lésions corporelles graves. Bien qu'il ait affirmé qu'il n'avait testé que la chauve-souris, Christie a été condamné à six mois de prison avec travaux forcés.

1932 - Ethel Christie commence une relation avec un autre homme – lui disant que son mari était décédé des suites de blessures causées par une attaque au gaz moutarde. Cependant, le couple s'est séparé après qu'Ethel a révélé qu'elle ne voulait pas d'enfants.

1933 - John Christie est arrêté pour avoir volé la voiture d'un prêtre et est emprisonné pendant trois mois. C'est alors qu'il tend la main à Ethel. Les deux se réconcilient, mais Christie continue de mettre fin à ses pulsions de plus en plus violentes envers les prostituées.

1936 - John et Ethel Christie emménagent au 10 Rillington Place. John demande à rejoindre la police et est affecté au poste de Harrow Road après avoir omis de remarquer son casier judiciaire lors du recrutement.

Certains spéculent que pendant cette période, Christie a tué ses premières victimes – il était dans la position idéale pour s'en tirer.

1939 - Christie commence une liaison avec une femme travaillant au poste de police - son mari est un soldat en service. L'affaire se poursuit pendant quatre ans alors que Christie sert comme officier, obtenant le certificat de premiers secours mentionné par Ethel dans le premier épisode.

1943 - L'affaire de Christie est découverte et le mari le bat.

En août de cette année, il tue sa première victime (connue), Ruth Fuerst, une ouvrière autrichienne des munitions et prostituée à temps partiel. Christie a déclaré plus tard qu'il l'avait étranglée lors d'un rapport sexuel à Rillington Place. Il cache son corps sous le parquet avant de l'enterrer dans le jardin.

Christie démissionne bientôt de la police et devient commis dans une usine de radio. Il y rencontre sa deuxième victime, sa collègue Muriel Amelia Eady.

1944 - Christie tue Muriel. Il lui dit qu'il a une concoction spéciale qui guérira sa bronchite. Le mélange spécial est en fait du gaz domestique contenant du monoxyde de carbone. Une fois inconsciente, Christie l'étouffe à mort tout en la violant. Christie enterre Eady by Fuerst dans le jardin.

Pâques 1948 – Timothy Evans et sa femme Beryl emménagent dans l'appartement du dernier étage de Rillington Place.

Timothy Evans (joué par Nico Mirallegro) et Beryl Evans (Jodie Comer)

Octobre 1948 – Beryl donne naissance à sa fille Géraldine.

8 novembree1949 - Après avoir passé un an à lutter pour élever un enfant dans leur appartement exigu, Beryl découvre qu'elle est à nouveau enceinte. Christie dit qu'il peut aider, grâce à son gaz spécial qu'il utilise pour neutraliser Beryl. Il l'étrangle et la viole jusqu'à ce qu'elle meure.

Timothy rentre à la maison pour trouver sa femme morte - il a dit que l'avortement s'est mal passé. L'avortement est illégal à l'époque et Christie convainc Evans qu'ils doivent couvrir le meurtre. Evans laisse Geraldine, 13 mois, avec Christie et s'enfuit à Merthyr Tydfil au Pays de Galles. C'est la dernière fois qu'il verra son bébé.

21 novembrest1949 - Vous n'avez pas vu cela dans la série, mais Evans revient brièvement à Rillington Place pour vérifier l'état du bébé. Christie lui dit que c'est trop tôt et Evans retourne au Pays de Galles.

30 novembree1949 - Evans se rend à la police et dit que sa femme Beryl s'est tuée accidentellement après avoir bu un mélange destiné à faire avorter son bébé. Il dit à la police qu'il a jeté son corps dans un égout.

Le vrai Timothy Evans

2 décembre 1949 - Après qu'Evans informe la police que Christie a tué sa femme, ils fouillent le 10 Rillington Place et trouvent les corps de Beryl et Geraldine. Tous deux avaient été étranglés. Après de nombreux interrogatoires de police, Evans avoue faussement et est accusé de leurs meurtres.

pays bas republique tcheque tele

Janvier 1950 – Timothy Evans est jugé. Il blâme Christie pour les meurtres, mais le jury ne le croit pas. Ils ne prennent que 40 minutes pour arriver à un verdict de « coupable ». Evans est pendu pour le meurtre de sa fille Geraldine.

Février-août 1950 – Après que son casier judiciaire a été révélé au procès de Timothy Evans, Christie a perdu son emploi à la Post Office Savings Bank. Il a sombré dans une profonde dépression et a perdu 28 livres. Il trouve ensuite un poste de secrétaire chez British Road Transport Services.

1951 - Beresford Brown et sa famille (immigrants noirs des Antilles) emménagent à Rillington Place, à la grande horreur des Christies.

décembre 1952 – Christie démissionne soudainement de son travail pour des raisons inconnues. Il tue sa femme Ethel au lit quelques jours plus tard. Il l'enterre sous le parquet dans la pièce de devant.

19 janviere1953 - Christie tue ses 6evictime, Rita Nelson, 25 ans. Elle était enceinte et Christie lui a proposé de l'aider avec son gaz spécial. Comme ses précédentes victimes, Christie l'a étranglée et violée jusqu'à sa mort.

2 févriersd1953 - Christie, toujours au chômage, est à court d'argent, alors falsifie la signature de sa femme décédée sur son compte bancaire et le vide.

Jour exact inconnu, février 1953 – Christie tue Kathleen Maloney, 26 ans. C'était une prostituée que Christie avait ramassée dans un café de Notting Hill.

6 marse1953 - Christie tue Hectorina MacLennan, 26 ans. Elle et son petit ami cherchaient un appartement pour vivre et Christie a proposé de sous-louer son propre appartement. Cependant, Christie a rapidement changé d'avis.

On ne sait pas exactement pourquoi MacLennan est retourné au 10 Rillington Place (Christie a raconté de nombreux récits différents du meurtre), mais il est clair qu'il l'a assassinée avec une combinaison de gaz et de corde.

Comme les deux autres femmes, Christie cache le corps dans l'alcôve secrète de sa cuisine.

Mars 20e 1953 - Voici ce que vous ne voyez pas dans l'émission télévisée : Christie quitte Rillington après avoir frauduleusement sous-loué son appartement à un couple. Après avoir pris leur loyer, il s'enfuit à la King's Cross Rowton House. Pendant ce temps, le vrai propriétaire visite Rillington Place et expulse les locataires illégaux.

Mars 24e 1953 – avec Christie à l'écart, le propriétaire autorise le locataire Beresford Brown à utiliser la cuisine du rez-de-chaussée. Tout en essayant de clouer une étagère pour une radio, Beresford décolle du papier peint et découvre l'alcôve - et les corps. Il alerte la police.

Mars 25e- 31st 1953 - une chasse à l'homme à l'échelle de la ville envoie Christie en fuite. Il a dormi dans des cinémas et sur des bancs de parc, passant de nombreuses heures dans les cafés de Londres. Il a également changé son manteau et son chapeau en guise de déguisement après avoir vu des photos de lui dans les journaux.

Finalement, il a été repéré par la police autour de Putney Bridge, dans le sud de Londres. Au début, Christie donne un faux nom et une fausse adresse, mais est arrêté après un nouvel interrogatoire par un officier.

Au moment de son arrestation, Christie portait une carte d'identité, un livret de rationnement, sa carte syndicale, un badge d'ambulance et, curieusement, une vieille coupure de journal sur la détention provisoire de Timothy Evans.

John Christie arrivant au tribunal, 1953.

15 juillet 1953 – après un court procès qui l'a reconnu coupable, Christie a renoncé à son appel et a été exécuté. Il a été pendu par Albert Pierrepoint, le même homme qui avait également exécuté Evans trois ans auparavant.

Alors que la potence était en train d'être préparée, Christie s'est plaint d'une démangeaison du nez – Pierrepoint lui aurait assuré que cela ne vous dérangerait pas longtemps – bien que cette ligne particulière soit absente du drame de la BBC.

Publicité

18 octobre 1966 – Timothy Evans reçoit une grâce royale à titre posthume, mais est toujours légalement responsable de la mort de sa fille Geraldine. Comme l'ont rapporté les derniers moments de la série, sa famille fait toujours campagne pour la justice.