Elle est très peu solennelle – David Attenborough réfléchit au tournage avec la reine



Sir David Attenborough a rencontré la reine d'innombrables fois. À la fin des années 1980, il a produit un certain nombre de ses émissions de Noël – une fois dans une écurie des Royal Mews; et (peut-être plus particulièrement) à une autre occasion où il a suggéré un changement de costume parce que sa robe de choix ne correspondait pas aux couleurs de la pièce dans laquelle l'émission devait être filmée.

Publicité

Les médias ne vous plaisent pas, lui aurait dit la reine. Un lot me dit que je dois porter quelque chose de coloré pour pouvoir être vu dans la foule ; et puis vous venez me dire que je dois porter quelque chose de pâle et quelconque.





À en juger par la magnifique robe à fleurs accrocheuse qu'elle portait pour leur réunion dans le jardin de Buckingham Palace l'été dernier, elle ne suit plus de tels conseils !

  • Le jour où j'ai failli tuer Sir David Attenborough
  • Sir David Attenborough : Il y a beaucoup de gens vertueux qui ne peuvent pas marcher à mon âge – c'est une question de chance
  • La reine fait rire Sir David Attenborough dans la première bande-annonce du nouveau documentaire d'ITV

Sir David admet que malgré leurs nombreuses réunions précédentes – y compris lorsqu'il a été fait chevalier en 1985 et décoré de l'Ordre du mérite en 2005 – il a abordé la promenade dans le jardin et a parlé avec une certaine nervosité.

Oui, il y avait une certaine appréhension parce que toutes sortes de choses auraient pu mal tourner. Il y avait des problèmes dans le fait que là où se trouve le palais, géographiquement, il y a toujours des sirènes de police et des sirènes d'ambulance qui rendent le tournage difficile. Mais elle a tout pris dans sa foulée. C'était un privilège bien sûr, une très belle occasion - et elle était très aimable.

Il ressort clairement du film qu'ils ont un rapport confiant, parfois presque ludique. Sir David, comme vous vous en doutez, est diplomate. Elle est très peu solennelle, très douée pour mettre les gens à l'aise, dit-il.



Il y a un moment délicieux où elle le taquine car il a du mal à identifier les badges sur deux chênes plantés pour célébrer les naissances du prince Andrew et du prince Edward. La vérité, c'est que je ne trouvais pas mes lunettes, rit-il.

Sir David dit que le projet Queen's Commonwealth Canopy est une manifestation de ses propres intérêts. Elle se soucie certainement du Commonwealth, et elle se soucie très clairement du monde naturel. Ce que fait ce projet, c'est d'assurer l'avenir. Les forêts dédiées existent déjà et cela les protège. Ainsi, le bénéfice se fera sentir dans les années à venir lorsque d'autres zones non protégées auront été détruites pour une raison ou une autre.

Voici donc un homme de 91 ans saluant les efforts d'un autre pour aider à protéger la planète. Comment font-ils tous les deux ? Nous devons avoir beaucoup de chance dans nos constitutions, dit-il. Il y a beaucoup de gens vertueux auxquels je peux penser qui ne peuvent pas marcher à mon âge, alors c'est une question de chance n'est-ce pas ?

C'est aussi une chance pour nous.

Publicité

La planète verte de la reine est le lundi 16 avril à 21h sur ITV