SAS: Ollie Ollerton de Who Dares Wins dit que les instructeurs ont menacé de démissionner après avoir été abandonné dans une campagne de diversité



SAS: Matthew 'Ollie' Ollerton de Who Dares Wins a affirmé que les autres instructeurs de la série Channel 4 ont menacé de partir après que le diffuseur l'a exclu de l'émission.

Publicité

L'ancien soldat devrait être remplacé dans la prochaine série de compétitions de style militaire, dans le but de diversifier la gamme d'instructeurs de l'émission, selon Le soleil .





S'adressant à la publication, l'homme de 49 ans, qui est apparu dans les sept saisons de SAS, a déclaré qu'il était déçu et choqué par son retrait de la série.

Il y a cinq ans, nous avons mis la tête au-dessus du parapet pour la toute première fois – menaçant notre sécurité en tant qu'anciens membres des forces spéciales – pour mener à bien ce spectacle. Je m'attendais à ce que cette loyauté soit réciproque. Ce n'était clairement pas le cas, a-t-il ajouté.

J'aurais préféré partir après avoir fait quelque chose de mal, comme au moins je l'aurais compris.

Ollerton n'est pas le seul instructeur à être exclu de l'émission, Channel 4 aurait également abandonné sa co-star Jay Morton. Les deux instructeurs seraient remplacés par une nouvelle recrue et Ollerton dit que cette décision a été prise afin de s'adapter aux nouvelles directives de diversité.



Merci! Nos meilleurs vœux pour une journée productive.

Vous avez déjà un compte chez nous ? Connectez-vous pour gérer vos préférences de newsletter

Modifier vos préférences de newsletter

L'ex-marine a également affirmé que les autres instructeurs – Ant Middleton, Jason ‘Foxy’ Fox et Mark ‘Billy’ Billingham – avaient menacé de quitter la série lorsqu'ils ont appris le départ d'Ollerton, avant d'ajouter qu'il les avait tous convaincus de rester sans lui.

Il y a deux types de personnes dans ce monde, celles qui peuvent faire le travail et celles qui ne le peuvent pas. Je me fiche de leur couleur, dit-il. Je pense que les gens qui nous imposent l'agenda de la diversité maintiennent en fait le racisme vivant et créent un fossé. Cela ne nous permet pas de nous unir.

Il a ajouté que la diversité au sein de l'équipe d'instructeurs serait difficile à atteindre en raison du nombre de membres de l'armée : il y a peu de minorités ethniques qui postulent pour entrer dans l'armée, alors le nombre de personnes qui passent par la sélection des forces spéciales est faible.

Il a poursuivi: Ensuite, vous avez un autre problème, attirer des gens qui veulent passer à la télévision, car beaucoup de forces spéciales ne feront pas cette émission. Jamais. Aucune chance.

Lorsqu'on lui a demandé si la diversité créait une meilleure équipe, il a répondu : Non, ce sont les personnes formidables avec une bonne éthique d'équipe qui le font. Soit vous pouvez faire votre travail, soit vous ne pouvez pas faire votre travail.

Plus nous conduisons cet agenda - et favorisons la diversité sur la fonctionnalité - cela va juste créer plus de frictions entre les personnes au sein d'une équipe, plutôt que de simplement permettre à une équipe de faire ce qu'elle fait. Nous sommes des êtres humains et nous travaillons ensemble sans distinction de couleur, de sexe ou d'âge.

Ollerton aussi tweeté à propos de son interview avec The Sun, écrivant qu'il est temps d'aller de l'avant et remerciant ses fans d'avoir soutenu l'émission, avant de taquiner : Des projets passionnants à venir.

SAS: Who Dares Wins a commencé sur Channel 4 en 2015 et a depuis diffusé cinq séries civiles et deux séries de célébrités.

La dernière série de Celebrity SAS: Who Dares Wins s'est terminée en mai, avec l'athlète paralympique Lauren Steadman et DJ Locksmith en tant que gagnants. La prochaine série de l'émission devrait être diffusée l'année prochaine.

RadioTimes.com a contacté Channel 4 pour commentaires, mais n'a pas encore reçu de réponse.

Publicité

Pour en savoir plus, visitez notre Guide TV .