Critique de l'épisode 10 de la série 2 de Poldark: l'amour trouve un moyen alors que le drame d'Aidan Turner atteint un point culminant passionnant



Je suis féroce et fier et inébranlable et vrai et je ne me contenterai pas du deuxième meilleur, a tonné Demelza d'Eleanor Tomlinson dans le dernier épisode de ce soir. Tant mieux pour elle. Et à la fin, elle n'a pas eu à le faire. Elle a récupéré son homme.

Publicité

Elle (hum) problèmes conjugaux avec capricieux Ross semblait être résolu à la fin de l'épisode de ce soir alors que le héros d'Aidan Turner a finalement compris pourquoi il avait emmené (et j'ai utilisé le mot vaguement) Elizabeth au lit de cette manière si controversée dans l'épisode huit.





Elizabeth était un amour idéalisé, a-t-il expliqué, tandis que Demelza était la vraie affaire. C'est une façon de le dire, mais peut-être pas la plus flatteuse. Demelza mérite le meilleur et à bien des égards, grâce au superbe travail d'acteur de Tomlinson, elle a été la véritable héroïne de la deuxième série.

Mais Ross et Demelza n'étaient pas les deux seuls jeunes amants à se débrouiller. Dwight Enys et Caroline se sont réconciliés – fiancés avec une ficelle de cuir juste avant qu'il n'accepte de partir en mer. Ahhh…

chelsea newcastle chaine

Dans un sens aussi, Elizabeth (Heida Reed) a également réalisé le désir de son cœur avec son mariage avec George (Jack Farthing). Seulement, bien sûr, la leur est une union froide et stérile. S'il s'agissait de Star Wars (et je ne suggère pas une minute que c'est le cas), elle aurait rejoint le côté obscur et Warleggan serait l'empereur. Ou quelque chose comme ça.

Mais ce n'était pas que des chemises bouffantes et de la romance – il y avait aussi un peu de violence alors que Ross a battu George dans une bagarre, et était sur le point de lui brûler le visage dans le foyer avant que les serviteurs de ce dernier ne l'entraînent. Vous avez le sentiment que George aura toujours ses hommes de service à portée de main dans les temps à venir.

Mais même eux n'auraient pas suffi à arrêter l'émeute proposée par l'improbable révolutionnaire révolutionnaire Jud Paynter (Phil Davies). Il cherchait à se venger de l'horrible George après ses affronts contre la maîtresse de Jud, Demelza. Je dis des affronts, les hommes du démon lui ont tiré dessus, lui brûlant la main et ont frappé trop d'autres habitants avec des crosses de mousquet pour plus de confort alors qu'il enfermait le terrain autour du domaine de Trenwith.



casting oitnb

Ces Frenchies ont eu la bonne idée, dit Jud, rêvant de guillotines.

Seulement bien sûr la bataille de Trenwith a été évitée, la journée a été sauvée, par Ross bien sûr. Il est revenu d'un réenrôlement prévu dans l'armée (ci-dessous), chevauchant et sauvant la tête de nombreux habitants du nœud coulant du bourreau. Suite à son comportement terrible plus tôt dans cette série, ses actions représentaient une sorte de rédemption pour notre héros imparfait qui a emmené Demelza avant d'expliquer sa nuit avec Elizabeth. Mais pas avant d'avoir traité George d'excuse désolée pour un homme que j'aimais bien.

Il est parfaitement prêt pour la série 3.

Elizabeth est maintenant enceinte, et c'est probablement celle de Ross si son regard alarmé lorsque tante Agatha a évoqué les dates est quelque chose à faire (cela ne peut-il vraiment pas lui avoir traversé l'esprit?). Si son enfant à naître est celui de Ross, alors le regard sur le visage de George vaut la peine d'attendre.

Les signes sont qu'elle commence à voir à quel point George est une excuse désolée pour un homme, et doit sûrement garder la flamme de l'amour pour Ross, d'autant plus qu'elle sait maintenant que c'est lui qui a anonymement acheté ses actions de mine sans valeur quand ils étaient tous les deux sur le dessus.

Le Dr Enys survivra-t-il à la guerre et revendiquera-t-il Caroline ? Demelza et Ross cimenteront-ils leur amour retrouvé ? Et tante Agatha (la brillante Caroline Blakiston) finira-t-elle par se venger du sinistre George? Après tout, nous savons qu'elle a une arme à feu à portée de main. Et elle ne me semble pas une femme qui n'a pas peur de l'utiliser.

Publicité

La série 3 de Poldark revient sur BBC1 l'année prochaine