John Hudson est-il le kamikaze de Trigger Point ?

L'enquête de Lana Washington sur la cellule terroriste ciblant Londres a fait une percée majeure ce soir, alors que Point de déclenchement Le troisième épisode de a catapulté quelqu'un au sommet de notre liste de suspects – mais il pourrait y avoir plus à cette torsion qu'il n'y paraît initialement.



L'officier des explosifs John Hudson (joué par Kris Hitchen) avait déjà soulevé des sourcils avec son attitude dédaigneuse envers la théorie étayée par des preuves avancée par son coéquipier Washington (Vicky McClure).

Elle pense que les attaques ont été mises en scène pour ressembler à celles perpétrées par des groupes extrémistes islamistes, alors qu'en réalité quelqu'un d'autre en est entièrement responsable.





Hudson a rejeté cette idée de manière irrespectueuse dans le passé, mais ce sont les commentaires qu'il a faits dans l'épisode de ce soir qui ont amené Wash à soupçonner qu'il pourrait être personnellement impliqué dans le complot.

Soyez le premier à recevoir les dernières nouvelles dramatiques, directement dans votre boîte de réception

Tenez-vous au courant de tous les drames - de la période au crime en passant par la comédie

. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Tout en regardant la télévision dans la salle de pause, Hudson fait un commentaire troublant sur Ayesha Campbell-Khan, candidate de l'Alliance progressiste à l'élection partielle de Deptford South.

Il l'accuse de 'se ranger du côté de l'ennemi' alors qu'elle fait une apparition aux nouvelles plaidant contre une plus grande division dans notre société, laissant Wash se demander à qui exactement il fait référence avec cette remarque.



Un autre moment gênant dans la conversation voit Hudson laisser fortement entendre qu'il est au courant de la relation secrète de Wash et Thom Youngblood, alors qu'il la grille pour obtenir des informations de l'unité de lutte contre le terrorisme.

Ces deux rencontres suffisent à inciter Wash à une action radicale, pénétrant par effraction dans le casier d'Hudson et trouvant du matériel qui ne fait qu'ajouter à sa grave inquiétude.

À côté d'un dépliant promotionnel pour le groupe extrémiste d'extrême droite English Flag, elle trouve une carte AZ de Londres, qui contient des informations clés sur les attaques qui ont été menées jusqu'à présent.

Westhaven Estate, le site de la première détonation, est marqué à côté d'un post-it avec le nom et le numéro d'appartement d'Andy Phelan, dont les téléspectateurs se souviendront comme l'homme attaché dans un gilet anti-bombe lors de la première de la série.

Il y a aussi une carte de visite pour Zipcom Facilities, qui est la même société que celle qui figurait sur la camionnette qui a explosé à l'extérieur de Westhaven, tuant l'officier des explosifs Joel Nutkins (Adrian Lester) ainsi que plusieurs autres.

Adrian Lester joue Joel Nutkins dans l'épisode 1 de Trigger Point

La fourgonnette Zipcom Facilities présentée dans l'épisode 1 de Trigger Point

La page suivante marque l'emplacement du pub LGBTQ + ciblé à Vauxhall, avec une note de leur heure de livraison habituelle de 18 heures du lundi au vendredi, un créneau régulier dont la cellule terroriste a profité pour planter son camion gréé.

Enfin, Lana constate que la mosquée Amburiq a également été encerclée sur la carte, Hudson ajoutant une note indiquant que les prières du vendredi ont lieu de 14h à 14h30, heure à laquelle la bombe à clous de l'épisode 2 a été trouvée et signalée.

Si Hudson devait être de mèche avec les terroristes, cela aiderait à expliquer pourquoi leurs stratégies et leurs explosifs ont été si professionnels, car ils seraient dérivés de ses connaissances expertes.

Cependant, bien que tout cela semble très suspect sur le papier, il est également possible que ce mystère se déroule un peu trop proprement et que nous puissions avoir une autre balle courbe en route.

Après tout, avoir le Hudson épineux et franc comme le véritable bombardier ne serait pas exactement surprenant, alors que le surprendre dans le troisième épisode seulement pourrait également saper les enjeux dramatiques de l'histoire.

Cela pourrait bien finir par être un faux-fuyant, car Hudson pourrait ignorer la carte AZ incriminante à Lana en disant que cela faisait partie de son enquête et de ses recherches en tant que collègue officier des explosifs.

Nous attendrons avec impatience un peu de contexte sur le développement de cette intrigue lorsque l'épisode quatre sera diffusé, mais pour l'instant, comme Warren Brown nous l'a dit la semaine dernière , tout le monde doit être suspect.

Trigger Point continue sur ITV à 21h le dimanche 13 février. Découvrez plus de notre couverture dramatique ou visitez notre guide TV pour voir ce qui se passe ce soir.