La reine Victoria détestait-elle vraiment être enceinte – et à quoi ressemblait-elle en tant que mère ?



Lorsque nous rencontrons la reine Victoria dans la deuxième série, elle a sorti son premier enfant en toute sécurité et proteste contre son confinement à la crèche – mais il ne faudra pas longtemps avant que le monarque ne soit à nouveau enceinte.

Publicité

Le drame ITV de Daisy Goodwin est fidèle à la réalité. Malgré sa famille nombreuse, il semble que la reine n'était pas si passionnée par la grossesse ou les bébés, et elle n'a pas facilement accepté la maternité. Les bébés étaient le résultat fâcheux de sa vie sexuelle active avec Albert, le côté obscur du mariage – et une distraction majeure de l'affaire plus importante d'être reine.





  • Rencontrez le casting de Victoria série 2
  • La série 3 de Victoria explorera les tensions sexuelles dans le mariage royal, déclare Daisy Goodwin
  • La série 3 de Victoria confirmée avec le retour de Jenna Coleman et Tom Hughes

Combien d'enfants la reine Victoria a-t-elle eue ?

La princesse Victoria (Vicky) aînée de Victoria et Albert a été suivie moins d'un an plus tard par le prince Albert Edward (Bertie), puis par les petites Alice, Alfred, Helena, Louise, Arthur, Leopold et Beatrice.

Cela fait un grand total de neuf, nés entre 1840 et 1857.

peau lebron james

La princesse Beatrice avec la reine Victoria en 1860 (Hulton Archive/Getty)

Fait inhabituel pour la période victorienne, tous ont survécu jusqu'à l'âge adulte, bien que leur plus jeune fils Léopold ait souffert d'hémophilie et soit décédé à l'âge de 30 ans.

La reine Victoria en voulait-elle à ses bébés ?

Les écrivains modernes ont émis l'hypothèse que la reine pourrait avoir souffert de dépression postnatale après plusieurs de ses grossesses. Elle a certainement eu du mal à créer des liens avec ses enfants en tant que nouveau-nés et a gardé ses distances avec les bébés dans leurs premières années.



La petite Vicky est née neuf mois après le mariage royal. La reine Victoria ne voyait son bébé que deux fois par jour, et certainement pas allaité. Moins d'un an plus tard, elle avait donné naissance à son héritier mâle, Bertie, qui allait devenir le roi Édouard VII. Après cela, elle a ralenti un peu, mais elle a quand même réussi à en avoir neuf en 17 ans.

Victoria et Albert avec leur fils le prince Arthur (Rischgitz/Getty)

miroir noir saison 5 date sortie

Malgré ses nombreuses grossesses, Victoria ne semble pas avoir beaucoup aimé les bébés. De façon abstraite, je n'ai pas d'offre pour eux jusqu'à ce qu'ils soient devenus un peu humains, elle une fois écrit. Un bébé moche est un objet très méchant – et le plus joli fait peur quand il est déshabillé. Plus tard, elle écrivit à sa fille aînée qu'elle n'était pas une admiratrice des bébés en général et qu'elle avait été repoussée par ses fils Bertie et Léopold (effroyables).

Mis à part ses sentiments pour les bébés et la nature dangereuse de l'accouchement au 19e siècle en Grande-Bretagne, Victoria avait d'autres raisons de ne pas être enceinte.

grand prix f1 2020 classement

Chaque grossesse l'éloignait de ses fonctions de reine. Alors qu'Albert était heureux d'intervenir et de prendre le relais, Victoria n'aimait pas être mise à l'écart et cela a conduit à une lutte de pouvoir au sein du mariage. En tant que femme monarque, elle ne voulait pas que la grossesse et la maternité dominent son règne.

Comment étaient Victoria et Albert en tant que mère et père ?

Alors qu'Albert a opté pour une approche pratique en tant que père et a assumé la responsabilité de l'éducation des enfants, Victoria a préféré garder ses distances et se concentrer plutôt sur ses devoirs de monarque, en particulier dans les premières années.

L'enthousiasme d'Albert (et un manque de planification familiale) semble avoir été la force motrice derrière la création de cette progéniture massive. Mais Victoria et Albert voulaient tous deux créer une famille heureuse modèle pour donner un exemple moral à travers l'Europe, et ils voulaient que leurs enfants soient intelligents et éduqués.

Victoria remet le bébé (ITV)

Albert a conçu un plan pour créer les princes et princesses parfaits. Dans la pratique, cela s'est traduit par une éducation très stricte et intense avec beaucoup de punitions et de pressions sévères. La vie était faite de latin, de Shakespeare, de français, de piano, d'allemand, de mathématiques, de géographie, de science, d'obéissance et de discipline.

Le fils aîné Bertie n'a pas du tout accepté ce régime, et au lieu de la petite réplique intelligente et érudite du prince Albert que tout le monde avait espéré, il a été qualifié de cancre et diagnostiqué avec un cerveau faible par un charlatan qui a mesuré la taille de sa tête. Ses parents désespéraient. Il était obstiné, têtu et faisait des crises de colère; en tant que jeune homme, il aurait été trouvé avec l'actrice Nellie Clifton dans son lit. Et quand Albert est décédé à l'âge de 42 ans après avoir rendu visite à Bertie pour lui faire un bon reproche, Victoria a blâmé son fils aîné. Elle ne lui a jamais pardonné.

Alors qu'elle était éloignée de sa progéniture quand ils étaient bébés, elle semble s'être davantage impliquée dans leur vie à mesure qu'ils sont devenus adultes. Avec la mort prématurée d'Albert, elle était maintenant une mère célibataire de neuf enfants - le plus âgé était un adulte, le plus jeune avait à peine quatre ans.

diffusion nous ouvrir

Pour le reste de son temps sur le trône, Victoria était une présence centrale dans la vie de ses enfants et petits-enfants, alors qu'ils se mariaient dans des familles royales à travers l'Europe.

Victoria détestait-elle ses enfants ?

La reine Victoria et le prince Albert avec cinq de leurs enfants par Frederick Winterhalter (Historical Picture Archive/Corbis)

Une image émerge d'une mère qui était souvent déçue par ses enfants, et qui était parfois contrôlante et frustrée. Elle surveillait le cycle menstruel de la femme de son fils, elle essayait de garder son fils Léopold maladif enveloppé dans du coton, elle était furieuse quand sa plus jeune fille décida de se marier au lieu de consacrer sa vie à s'occuper de maman.

Uhtred Ragnarson

Mais malgré tout cela, il est clair qu'elle aimait beaucoup ses enfants.

Lorsque Vicky s'est mariée, la mère et la fille se sont écrites de grandes piles de lettres (8000 survivent), partageant leurs conseils, leurs confessions et leurs observations. Et bien qu'elle ait eu une relation tumultueuse avec Bertie, elle a maintenu de bonnes relations avec la plupart de ses enfants (et petits-enfants) pendant une grande partie de sa vie. Dans une correspondance moins connue, elle a écrit sur son amour pour ses enfants et elle a partagé sa peur de les perdre à cause d'une mort prématurée.

Publicité

Peut-être que nous ne nous souvenons d'elle que parce qu'elle a écrit si honnêtement dans ses journaux intimes et ses lettres privées, ou parce que sa correspondance a été éditée par des hommes pour laisser de côté tous les trucs féminins féminins .