Critique de la saison 3 de Cobra Kai: le karaté de la série Netflix revient dans un style spectaculaire



Par Saidat Giwa-Osagie

quiz breaking bad
Publicité 5,0 sur 5 étoiles

Dans les années 80, les gens étaient impatients de louer The Karate Kid de Blockbuster ; aujourd'hui, ils ont hâte que Cobra Kai soit diffusé sur Netflix. Comment les choses changent – ​​et comment elles ne changent pas. Il est inhabituel qu'un coup de pied de grue cinématographique se répercute sur la conscience de la culture pop. Pourtant, nous voici dans la troisième saison de la série télévisée dérivée de Karate Kid. Contrairement à l'effacement de Blockbuster par Netflix, Cobra Kai ne diminue pas l'impact de The Karate Kid. Il s'appuie sur son héritage de culture pop imprégnée et se distingue par son propre mérite en tant que série digne d'éloges.





La saison trois reprend alors que tout le monde retombe sur la bagarre de Miyagi-Do et Cobra Kai qui a conclu la saison deux. Miguel Diaz (Xolo Maridueña) se réveille de son coma et fait face à la dure réalité de ses blessures qui ont changé sa vie. Son agresseur et ennemi juré Robby Keene (Tanner Buchanan) fuit la ville par crainte d'être emprisonné. Pendant ce temps, les senseis du karaté Daniel LaRusso (Ralph Macchio) et Johnny Lawrence (William Zabka) affrontent les conséquences de grande envergure de leur querelle sans fin.

Alors que les saisons précédentes de Cobra Kai ont établi comment le passage à l'âge adulte de Daniel et Johnny les a façonnés à l'âge adulte, la saison trois montre les deux hommes aux prises avec leur héritage et leur impact sur les enfants de karaté de nouvelle génération. Les deux portent le poids de la mauvaise réputation à la suite de l'hospitalisation de Miguel. Ils sont tellement ancrés dans les mythologies de Miyagi-Do et de Cobra Kai ; il est difficile de distinguer leur personnalité de leur karaté.

Pour gérer vos préférences de messagerie, cliquez ici.

Karaté Kid était une histoire de passage à l'âge adulte pour Daniel et Johnny; la troisième saison de Cobra Kai est leur histoire de passage au Moyen-âge : marquée par l'auto-expiation et l'amélioration de soi. Johnny se débarrasse de ses vieilles habitudes et de sa peau de Cobra Kai. L'introspection de Daniel le ramène dans la ville natale japonaise de M. Miyagi, où il retrouve de vieux ennemis et amis de Karaté Kid 2. Les deux hommes découvrent des réponses inattendues provenant de sources improbables. Malgré leurs désaccords fondamentaux, les deux rivaux ne sont finalement pas si différents.

L'ambiguïté de qui est bon ou mauvais dans Cobra Kai est un thème récurrent et un aspect déterminant de la série. Sam (Mary Mouser) dit à Daniel, je pensais que nous étions les gentils, dans un moment de désillusion après le duel violent de la saison deux. La sagesse de feu M. Miyagi résonne tout au long des épisodes, nous rappelant qu'il n'y a pas de mauvais élèves, seulement de mauvais professeurs. À l'opposé, l'ancien mentor de Johnny, Kreese (Martin Kove), motive les étudiants avec la même brutalité à l'ancienne qui a façonné son protégé. Cela donne aux cours de Johnny un aspect Cobra Kai-lite. Le bien est une question de perspective, souffle un Kreese menaçant, ramenant Cobra Kai à ses origines plus granuleuses.



coupe homme année 20

Les premières saisons de Cobra Kai se sont délectées de sa nouveauté, des possibilités offertes par un univers Karate Kid. Il a répondu aux questions tenaces du public « où sont-ils maintenant ? » et a établi les nouvelles histoires de personnages. La saison trois n'abandonne pas les racines de la série parce qu'elle ne peut pas, ni ne devrait le vouloir, étant donné que les cordes nostalgiques de la série sont au cœur de son attrait. Au lieu de cela, la saison trois fait évoluer les arcs de caractère pour ses deux pistes pour orienter le spectacle dans une direction différente. Cobra Kai, ce n'est pas deux hommes qui revivent le passé ; il s'agit pour chacun d'apprendre du passé pour créer une trajectoire future différente.

stade première ligue
Netflix

Les derniers épisodes explorent également l'humanité derrière certains des personnages les plus endurcis de la série. Que ce soit Kreese, la recrue sanguinaire de Cobra Kai Hawk (Jacob Bertrand) ou Tori (Peyton List), le spectacle nous donne un aperçu de leurs extérieurs d'acier. Les scénaristes de Cobra Kai ont fait un excellent travail en donnant aux nouveaux personnages une profondeur crédible et des histoires passionnantes à part entière. L'histoire entre Hawk et l'ancien copain Demitri (Gianni Decenzo) n'est qu'un exemple de la narration réfléchie de la série. La représentation par Mouser du traumatisme mental de Sam tout au long des 10 épisodes se traduit par un crescendo percutant. Rien n'est gaspillé.

La rivalité de Miguel et Robby s'aggrave à cause des loyautés divisées de Johnny entre son mentoré et son fils. Tanner Buchanan donne une performance convaincante en tant que Robby négligé, à la recherche d'une figure paternelle fidèle. Miguel de Maridueña fait son chemin en tant que sympathique champion de karaté, essayant de forger sa propre identité et de maintenir la paix. Miguel fournit également certains des moments les plus drôles de la série en tant que mentor occasionnel, abordant les moments où son sensei a arrêté le développement. Les adultes et les adolescents ont des douleurs de croissance cette saison.

Cobra Kai n'est pas l'émission que vous regardez pour déchiffrer les mystérieux rebondissements de l'intrigue. Les intrigues sont pour la plupart stéréotypées, mais surprenantes là où cela compte le plus. Ses décors californiens et son atmosphère légère capturent l'esprit énergique et optimiste de l'Americana des années 1980, réaménagé pour 2021. Sans oublier, la bande originale des années 80 soigneusement organisée est un délice («In The Air Tonight» n'a jamais sonné aussi bien). Le spectacle sait que c'est ringard et sucré, mais pas schmaltzy. Oui, Cobra Kai se complaît dans la nostalgie, mais seulement là où elle sert l'histoire. En termes simples, Cobra Kai est un bon amusement à l'ancienne avec une généreuse dose d'action.

TINA ROWDEN/NETFLIX

Dans l'ensemble, les nouveaux épisodes seront considérés comme la saison de Cobra Kai la plus drôle à ce jour. Les performances petites mais humoristiques de Brett Ernst en tant que vendeur de voitures Louie LaRusso Jr sont des voleurs de scène. Amanda LaRusso (Courtney Henggeler) a plus de place dans la troisième saison en tant que voix de la raison et d'une maman ours protectrice prête à distribuer sa marque sans pitié. Macchio donne une performance sympathique et mesurée en tant que Daniel LaRusso. Vous avez l'impression qu'il comprend l'ampleur de son rôle et ce que la série signifie pour les fans, en jouant le rôle avec dignité. Le timing comique et la livraison impassible de Zabka apportent beaucoup de rires dans la saison trois. Le gag courant de ses habitudes luddites et son dévouement fidèle à une époque révolue jouent un rôle humoristique. Cela ne veut pas dire que Zabka manque de portée dramatique; sa représentation d'un Johnny frustré et regrettable est palpable et équilibre l'humour avec un poids sérieux.

potion guide minecraft

Alors que Netflix se prépare pour la quatrième saison de Cobra Kai, les derniers épisodes positionnent la série pour un avenir passionnant. Comme prévu, les décors d'action sont un régal visuel et font avancer l'histoire de manière convaincante. Les spectateurs les plus attentifs se délecteront des œufs de Pâques subtils et symboliques liés aux films de Karaté Kid. L'avant-dernier épisode est un moment fort qui vaut la peine d'attendre, et il enchaîne bien dans l'épisode final.

La finale de la saison trois est plus résolue que l'équivalent de la saison deux, même s'il s'agit d'un épisode plus aléatoire. Néanmoins, sa récompense émotionnelle est satisfaisante et vous laissera envie de la saison quatre. À une époque d'innombrables redémarrages de la télévision et des films, Cobra Kai est un renouveau bienvenu. Compte tenu des événements de la saison trois, il est clair que la série franchit une nouvelle étape. Il y a encore plus d'histoires à raconter dans cette série, le karaté et tout.

Publicité

La saison 3 de Cobra Kai arrive sur Netflix le 1er janvier 2021 – consultez notre guide des meilleures séries sur Netflix et des meilleurs films sur Netflix, ou voyez ce qui se passe d'autre avec notreguide télévisé